Jeux d’alliances

Au moment où François Hollande s’entretenait avec son homologue égyptien, un avion d’Air France atterrissait à Téhéran inaugurant par là la reprise officielle des échanges entre les deux pays. Avec trois vols directs par semaine,

Paris-Téhéran reliera l’Occident à l’Orient par la grande porte. Ainsi, dans la même journée, Paris posait un pied dans le principal pays musulman chiite, et l’autre, dans un des plus grands pays sunnites du monde musulman. La démarche est hautement symbolique dans la mesure où les deux pays, l’Iran et l’Égypte, sont opposés politiquement et s’accusent mutuellement d’entretenir l’instabilité dans la région à travers médias interposés.

Le pouvoir en Iran, plus pragmatique que son homologue égyptien, ne traîne aucun complexe sur les dossiers qui fâchent, alors qu’au Caire on est très susceptible et à fleur de peau pour tout ce qui est considéré comme une immixtion dans les affaires intérieures du pays. Revenant du Liban, François Hollande a discuté avec Abdelfattah al-Sissi de l’influence iranienne dans la région à travers le Hezbollah et la Syrie, comme il a évoqué, il y a quelques semaines, avec le président iranien, Hassan Rouhani, de l’importance de l’axe Ryad-Le Caire dans la résolution des crises syrienne et yémenite ainsi que celle des réfugiés. Sur ce dernier sujet, la troisième et ultime étape de la tournée Proche-orientale du président Français, sera le point central des pourparlers avec le Roi Abdellah II de Jordanie qui accueille sur son territoire près de 1,8 millions de réfugiés syriens.

Ces mouvements d’axes et d’alliances préfigurent des mutations profondes de toute la géopolitique régionale avec la naissance de nouveaux acteurs et la disparition d’autres; et toutes les capitales du Proche-Orient cherchent à faire partie des ‘rescapés’ surtout que l’expérience du ‘Printemps arabe’ fut un vrai rouleau compresseur pour moult régimes à l’exception de ceux qui ont su, rapidement s’adapter, aux attentes de leurs populations.

 

Abdellah El Hattach

 

Abdellah El Hattach

Abdellah El Hattach

Directeur de publication at LE1
Directeur de publication du www.le1.ma . Consultant en relations publiques . Editorialiste et analyste politique . Ancien journaliste au sein des publications arabophones Al-Massae et Al-Akhbar, et ancien Directeur de la Rédaction de l’hebdomadaire francophone PUCE MAGAZINE . Ancien correspondant de plusieurs agences de presse internationales
Abdellah El Hattach
Abdellah El Hattach

Directeur de publication du www.le1.ma . Consultant en relations publiques . Editorialiste et analyste politique . Ancien journaliste au sein des publications arabophones Al-Massae et Al-Akhbar, et ancien Directeur de la Rédaction de l’hebdomadaire francophone PUCE MAGAZINE . Ancien correspondant de plusieurs agences de presse internationales

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Géopolitique

Allez en Haut de la page