Geert Wilders veut fermer les mosquées, interdire le Coran et traite les marocains de «racailles»

Sur fond de montée de l’islamophobie dans les Pays-Bas, le parti du politicien d’extrême droite, Geert Wilders, a promis de faire fermer les mosquées et d’interdire le Coran.

La racaille marocaine en Hollande… Bien sûr, ce ne sont pas tous de la racaille, mais il y en a beaucoup, qui rendent nos rues dangereuses, principalement des jeunes, et il faut que ça change. Geert Wilders

Dans un document décrivant son programme électoral pour les élections législatives de mars 2017, le Parti de la Liberté, connu sous son acronyme néerlandais PVV, a déclaré que toutes les mosquées et écoles islamiques devraient fermer et le Coran interdit.

Geert Wilders avait déjà créé la polémique en février dernier lorsqu’il avait lancé une attaque raciste contre les ressortissants marocains en les traitant de «racaille marocaine» dont il a dit vouloir débarrasser le pays pour «le rendre au peuple néerlandais».

Le Parti de la Liberté a également promis de fermer les frontières, interdire la venue de réfugiés en provenance de pays musulmans, fermer les centres d’asile et empêcher les femmes musulmanes de porter le voile en public.

Geert Wilders, qui doit prochainement être jugé pour incitation à la haine raciale, a également déclaré qu’il fera tout son possible pour organiser un référendum sur la sortie des Pays-Bas de l’Union européenne.

De récents sondages ont prédit une flambée des soutiens au PVV, indiquant que ce dernier pourrait gagner jusqu’à 38 sièges (sur 150) au parlement néerlandais. En

L’annonce de ce projet de l’extrême-droite néerlandaise a été faite alors que la crise des réfugiés a conduit à un débat houleux sur la question. Par ailleurs, les attaques contre les centres de réfugiés ont augmenté de façon alarmante.

LE1

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Europe

Allez en Haut de la page