Franc-maçonnerie, le Grand Maître du Grand Orient de France agressé à Paris

Le Grand Maître du Grand Orient de France, Christophe Habas, a été agressé à Paris par une femme alors qu’il sortait du siège de la principale obédience maçonnique française. Une enquête pour «violences volontaires» a été ouverte et confiée à la Sûreté territoriale de Paris.

La femme, auteur de l’agression, a ensuite pris la fuite, et le grand maître du Grand Orient de France, qui est également chef du service de neuro-imagerie à l’hôpital des Quinze-Vingts à Paris, s’en est sorti «avec quelques égratignures». La femme aurait tenu des «propos antisémites».

Il s’agirait certainement d’une antimaçonnique, dont le profil de l’auteur semble coïncider avec celui d’une femme aperçue récemment en train d’inscrire des propos hostiles aux francs-maçons sur le bitume de la rue Cadet à Paris.

Le grand maître du Grand Orient de France, à la tête d’une organisation de plus de 50 000 frères et sœurs, s’inquiète d’une « éventuelle résurgence de l’antimaçonnisme » (…) surtout à l’époque actuelle, dans une période électorale, avec les réseaux sociaux qui s’embrasent en propageant tout et n’importe quoi ».

Pour rappel, le président français, François Hollande, avait rendu visite aux Francs-maçons en février dernier à l’occasion du 300 ème anniversaire de la constitution de Franc-maçonnerie moderne, le Grand Orient de France étant pour sa part la plus puissante et la plus influente loge maçonnique.

 

LE1 avec agences

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Latest from Câbles

Go to Top