Felipe VI d’Espagne dissout le Parlement

-bùmvFaute de candidats pour diriger le Gouvernement, le Roi d’Espagne compte signer un décret royal pour la dissolution du Parlement en vue de convoquer des élections anticipées. La loi prévoit que le scrutin se tienne cinquante-quatre jours plus tard, soit le 26 juin.
Rappelons que les élections législatives du 20 décembre dernier avaient débouché sur un Parlement fragmenté entre quatre grands partis : le Parti populaire, au pouvoir, avec ses 123 sièges, suivi du Parti socialiste avec 90 sièges, de Podemos 65 et de Ciudadanos avec 40 députés. Ils n’ont pas réussi depuis à s’accorder sur la formation d’un gouvernement de coalition, d’où la décision du souverain espagnol de dissoudre le Parlement.

Tags:

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Géopolitique

Allez en Haut de la page