Exclusif : Le puissant Secrétaire général de Marjane démis de ses fonctions

L’influent Secrétaire général du Groupe Marjane, Mohamed Rais, a été poussé vers la sortie de la holding pour faute grave. Conduit manu militari en dehors du siège du Groupe, Mohamed Rais a été contraint à la démission.

 

La «démission» de Mohamed Rais du Secrétariat général du Groupe Marjane, à la tête duquel il est demeuré plus de huit ans, a secoué le microcosme initié casablancais. Et c’est apparemment le président du Groupe Ayoub Azami, connu pour avoir dans son tableau de chasse plus de quatre dirigeants «fauteurs» du groupe Sonasid, qui a lui-même conduit cette opération mani pulite, exigeant de Mohamed Rais d’émarger sa démission et de quitter illico presto les locaux de la 1ère compagnie de distribution du Royaume. Il faut dire qu’aucune information n’a filtré de l’enquête interne menée in personam et discrètement par le président Azami ni sur les causes de cette décision qui en a surpris plus d’un.

Le quasi-inamovible Mohamed Rais a démarré dans le groupe comme directeur des Systèmes d’information et organisation, logistique et approvisionnement, c’est-à-dire au coeur du réacteur de la détermination des marges bénéficiaires du Groupe Marjane. Promu en 2009 en tant que Secrétaire général, il est connu par ses collègues comme puissant et indéboulonnable : il a effectivement survécu à trois présidents successifs, Tajeddine Guennouni remplacé en 2010, Mohammed El Amrani remercié en 2015, et Abdellah Tabat congédié en 2015.

Associé au shift stratégique malheureux qui a fait éloigner Marjane de son coeur de métier, la distribution, vers la promotion immobilière et hôtelière, Mohamed Rais partage ainsi en partie la responsabilité d’une décision qui a fait perdre à Marjane holding des années de développement face à une concurrence étrangère redoutable: le turc BIM et le français Carrefour.

LE1

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Latest from Câbles

Go to Top