Exclusif – British Workshop retirera ce soir les panneaux de la honte

La nouvelle affiche publicitaire de dimension 4/3 de British Workshop, un centre de langues dispensant des cours d’anglais, et qui a poussé dans les grandes artères de Casablanca depuis deux jours, n’a pas laissé les citoyens insensibles. Elle sera finalement retirée.

LE1.ma a appris, de source bien informée, que Mounir Jazouli, président du Groupement des annonceurs du Maroc (GAM), a pu convaincre British Workshop de retirer toutes les affiches incriminées et qu’un communiqué est en cours de rédaction. Il sera publié sous peu et comprendra des excuses au public pour ce contenu de «mauvais goût.»

Présentant un personnage pointant un fusil vers sa tête avec le slogan : “If you still don’t speak english, sir t’moute”, l’affiche a choqué les passants créant une vive polémique dans les réseaux sociaux.

Le président du GAM, Mounir Jazouli, est sur le pied de guerre pour trouver une solution à ce grave dérapage

Scandalisé par cette publicité, Mounir Jazouli, a confié à LE1.ma être depuis plusieurs heures «sur le pied de guerre pour trouver une solution à ce grave dérapage» même si le GAM n’a «aucune autorité de contrôle sur le contenu des panneaux d’affichage publicitaire.»

Selon Mounir Jazouli, et «à défaut de réclamation de la société civile ou une plainte déposée auprès des autorités», le rôle du GAM est limité sur ce point là.

C’est l’incitation au suicide diffusée dans un lieu public où se côtoient enfants, grands et moins grands, qui a ébranlé les casablancais.

LE1

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Latest from Câbles

Go to Top
%d bloggers like this: