Embargo sur le Qatar : Trump appelle Cheikh Tamim

Le président américain, Donald Trump, s’est entretenu aujourd’hui au téléphone avec l’Emir du Qatar, Cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani. Durant cet entretien, les deux chefs d’Etat ont passé en revue les contrecoups de la décision de l’Arabie saoudite, des Emirats arabes unis, du Bahreïn et de l’Egypte de rompre leurs relations diplomatiques avec le Qatar et de procéder à un embargo total sur Doha.


Hier, dans une première réaction à la décision de ces quatre pays, Donald Trump s’en était félicité via Twitter avant d’être sommé par son ministre de la Défense, Jim Mattis, d’atténuer son «enthousiasme digital.»
Et suite à une confcall tripartite qui a réuni Trump, Mattis et le ministre des Affaires étrangères, Rex Tillerson, il a été décidé, au sein du Conseil national de Sécurité, qu’il reviendrait au chef de la diplomatie américaine de gérer le dossier, tout en conseillant au président Trump d’appeler le Prince Tamim et lui exprimer que Washington n’a pas changé de politique vis-à-vis de Doha.

Pour rappel, le Qatar abrite la plus grande base américaine au Moyen-Orient, As-Sayliyah Army Base, pas loin de la capitale Doha.

LE1

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Etats-unis

Allez en Haut de la page