Donald Trump «organise» un entretien téléphonique entre l’Emir du Qatar et le prince héritier saoudien #MBS

Près de cent jours après le déclenchement de la crise du Golfe qui a donné lieu à un blocus économique sur le Qatar par ses pairs saoudiens et émiratis en particulier, un premier canal de discussion a été entrouvert ce soir entre Doha et Ryad à travers un entretien téléphonique entre l’Emir du Qatar, Tamim Ben Hamad Al-Thani, et le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed Ben Salmane Ben Abdelaziz.

Le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed Ben Salmane Ben Abdelaziz, a eu, ce soir, un entretien téléphonique avec l’Emir du Qatar, Cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani. L’échange a porté essentiellement sur la crise que connaît le Conseil de la coopération du Golfe depuis que l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et le Bahreïn ont décidé d’imposer un blocus économique sur le Qatar.

Depuis plusieurs semaines, l’Emir du Koweït, Cheikh Sabah al-Ahmed al-Jabir al-Sabah, tente des missions de bons offices entre les différentes capitales du Golfe et du monde arabe. De son côté, le Secrétaire d’Etat américain, Rex Tillerson, a également mené des contacts de haut niveau avec les différentes parties en conflit.

Armé d’un rapport détaillé sur toute la genèse de la crise, le président américain, Donald Trump, a pesé de tout son poids pour rétablir une certaine sérénité dans une région du monde souffrant déjà de multiples facteurs d’instabilité.

L’Emir du Qatar et le prince héritier saoudien ont convenu, lors de l’entretien téléphonique, «de privilégier le dialogue dans l’intérêt de la pérennité du CCG.»

Les deux parties ont également convenu de la désignation d’«émissaires» pour discuter en profondeur «des points de discorde» tout en respectant la souveraineté des pays composant le CCG.

D’autre part, l’Emir du Qatar, Cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani, a eu un entretien téléphonique avec le président américain, Donald Trump, dans lequel les deux chefs d’Etat ont discuté de l’initiative de l’Emir du Koweït, Cheikh Sabah al-Ahmed al-Jabir al-Sabah, qui a permis de briser la glace et d’entrevoir cette perspective de dialogue.

LE1

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Câbles

Macron arrive à Riyad

Dans une visite inopinée non inscrite dans son agenda, le président français
Allez en Haut de la page