Donald Trump menace de veto contre une résolution de l’ONU qui juge être «extrêmement injuste» envers tous les Israéliens

A quelques heures du vote du Conseil de sécurité de l’ONU, sur un projet de résolution proposé par l’Egypte et réclamant qu’Israël cesse ses activités de construction en Judée Samarie et à Jérusalem-Est d’une résoltion,  Donald Trump choisit Facebook pour réagir et appeler à un veto des Etats-Unis sous la pression de Benjamin Netanyahu:

La résolution examinée au Conseil de sécurité des Nations Unies concernant Israël devrait être rejetée.
Comme les États-Unis le maintiennent depuis longtemps, la paix entre les Israéliens et les Palestiniens ne se fera que par des négociations directes entre les parties et non par l’imposition de conditions par les Nations Unies.
Cela place Israël dans une très mauvaise position de négociation et c’est extrêmement injuste envers tous les Israéliens.

 


Le Conseil de sécurité de l’ONU doit voter jeudi sur un projet de résolution proposé par l’Egypte et réclamant qu’Israël cesse ses activités de construction en Judée Samarie et à Jérusalem-Est, ont affirmé mercredi des diplomates.

La France devrait voter la résolution

Lors d’une réunion avec des journalistes, l’ambassadeur de France en Israël Hélène Le Gal a affirmé que la résolution était équilibrée et ne parlait pas seulement des colonies mais aussi de la nécessité de mettre un terme à la violence et au terrorisme venant les Palestiniens. Si la diplomate n’a pas confirmé que la France voterait la résolution, elle a déclaré que c’était la direction que la France prenait.


Une résolution similaire s’était heurtée au veto des Etats-Unis en 2011 et la probabilité que la proposition égyptienne aboutisse est incertaine.

Le vote à New York est prévu à 15h00 (20h00 GMT) jeudi.

Les Nations unies considèrent la présence juive en Judée Samarie comme illégale au regard du droit international et ont appelé à plusieurs reprises Israël à y mettre fin. Le projet de résolution exhorte l’Etat hébreu à “cesser immédiatement et complètement toute activité de colonisation en territoire palestinien occupé, dont Jérusalem-Est”. Selon le projet de résolution égyptien, les implantations “mettent gravement en péril la viabilité de la solution à deux Etats”, qui ferait coexister Israël avec un Etat palestinien.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Latest from Câbles

Go to Top
%d bloggers like this: