Crise du golfe : Cheikh Hamdane Ben Zayed Al Nahyane vend la Qatar Dolphin Tower

Dans un contexte diplomatique extrêmement tendu entre le Qatar d’une part et les Émirats arabes unis, l’Arabie saoudite, le Bahreïn et l’Égypte d’autre part, qui persiste depuis le 5 juin 2017, Abu Dhabi semble vouloir isoler davantage Doha et réduire au plus bas niveau les liens économiques en vue d’accentuer le blocus sur le Qatar.

Le célèbre Al Ain Properties, agent immobilier de luxe appartenant au fonds d’investissement du Cheikh Hamdane Ben Zayed Al Nahyane, a mandaté la DTZ Qatar pour la mise en vente du Dolphin Tower à Doha, un bâtiment de 25 étages portant sur 23 000 mètres carrés.

La Dolphin Tower à Doha est le siège du fournisseur de gaz naturel Emirati Dolphin Energy qui exploite le projet Dolphin Gas, qui fournit du gaz naturel liquéfié aux clients des Emirats arabes unis et du Sultanat d’Oman.

Malgré la tension entre les deux pays, le Qatar avait déclaré le 6 juin dernier qu’il n’avait pas l’intention de fermer le pipeline Dolphin qui transporte du gaz naturel qatari vers les Émirats arabes unis.

Le pipeline était le premier projet de gaz transfrontalier dans la région arabe du Golfe. Il pompe environ 2 millions de mètres cubes de gaz par jour vers les Emirats arabes unis.

Mubadala Development Co., société d’investissement appartenant et gérée par le gouvernement d’Abu Dhabi, possède 51% de Dolphin, tandis que Total et Occidental Petroleum en disposent chacun de 24,5%.

La Qatar Dolphin Tower, achevée en 2006, a coûté la bagatelle de 26 millions de dollars. Mais dans ce contexte géopolitique explosif, ce chiffre est difficilement atteignable pour une vente aujourd’hui, surtout en raison d’un marché de l’immobilier en suroffre.

LE1

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Géopolitique

Allez en Haut de la page