Cheikh Khalifa Ben Zaid Al-Nahyane réapparaît le jour de l’Aid

Depuis son accident vasculaire cérébral le 24 janvier 2014, au lendemain duquel il a été opéré dans une clinique en Suisse où il a été transporté d’urgence, c’est la première apparition publique de Cheikh Khalifa Ben Zaid Al-Nahyane.

Le chef de l’Etat des Émirats arabes unis, âgé de 69 ans, et fils aîné du défunt Cheikh Zaid Ben Soltane Al-Nahyane à qui il a succédé en 2004, a reçu ce matin les vœux de l’Aid al-Fitr des Gouverneurs des différents Emirats, des princes héritiers, des Cheikhs et d’autres notabilités et dignitaires du pays.

A la télévision de l’Etat, Cheikh Khalifa Ben Zaid est apparu très amoindri et affaibli par la maladie qu’il traîne en réalité bien avant 2014. Cheikh Khalifa a effectué plusieurs séjours dans des hôpitaux et cliniques VIP en Europe et aux États-Unis depuis 2010, année durant laquelle sa santé a commencé à décliner.

Durant sa longue absence, le pouvoir aux Émirats arabes unis n’est pas resté pour autant vacant. Le vice-chef de l’Etat, premier ministre et non moins puissant Gouverneur de l’Emirat de Dubaï, Mohammed ben Rachid Al Maktoum et le prince-héritier d’Abu Dhabi, commandant-en-chef adjoint des Armées, Cheikh Mohammed Ben Zayed Al-Nahyane, sont demeurés aux commandes pour diriger les affaires de l’Etat.

La singularité de la direction collégiale aux Émirats arabes unis permet au pays de rester dirigé malgré l’absence d’un ou plusieurs émirs.

Le prince héritier d’Abu Dhabi, dit #MBS, demeure l’homme fort du pays et le principal interlocuteur des puissances étrangères notamment occidentales. Il est aussi le principal instigateur du blocus imposé au Qatar.

Abdellah EL HATTACH

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Câbles

Macron arrive à Riyad

Dans une visite inopinée non inscrite dans son agenda, le président français
Allez en Haut de la page