Benkirane : «Un juif droit» vaut mieux qu’un «musulman dépravé»

Devant un parterre de Conseillers parlementaires de sa formation politique, le Secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, s’est fendu d’un «juif droit» vaut mieux qu’un «musulman malhonnête» qui fait sa prière nuit et jour : ce dernier est «un ennemi, un ennemi, un ennemi…!» s’est-il écrié devant une assistance restée coi, ne saisissant pas le sens profond de ces propos.

 

LE1

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Câbles

Facebook
Allez en Haut de la page