Alep: Veto conjoint de la Russie et de la Chine 

La Russie et la Chine ont opposé leur veto sur un projet de résolution du Conseil de sécurité de l’Onu sur la situation humanitaire à Alep, en Syrie. “Onze délégations ont voté pour, trois contre et une délégation s’est abstenue”, a annoncé le président du Conseil de sécurité à l’issue du vote. Le Venezuela a aussi voté contre ce texte. L’Angola s’est abstenue. Présenté par l’Egypte, l’Espagne et la Nouvelle-Zélande, et appuyé par les pays du Golfe (CCG), le projet de résolution appelait à instaurer une nouvelle pause humanitaire de sept jours à Alep. Ce projet de résolution faisait l’objet de discussions depuis plusieurs jours. Initialement, le texte proposait d’instaurer une pause humanitaire de 10 jours. L’ambassadeur russe à l’ONU, Vitali Tchourkine, a expliqué ce vote par le fait que le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov et le secrétaire d’Etat américain John Kerry s’étaient mis d’accord à Rome sur un plan spécial pour Alep-Est. “L’élément clé de ce plan est le départ des terroristes d’Alep”, a noté V. Tchourkine. Les experts russes et américains tiendront une rencontre mardi ou mercredi pour étudier cette initiative proposée par John Kerry. Selon V. Tchourkine, il faut attendre les résultats de cette rencontre des experts russes et américains avant de voter sur une nouvelle pause humanitaire à Alep.

Il s’agit du 5e veto russo-chinois conjoint sur la Syrie, 6e veto russe Depuis oct. 2011.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Câbles

Macron arrive à Riyad

Dans une visite inopinée non inscrite dans son agenda, le président français
Allez en Haut de la page