Al-Qods : Mohammed VI interpelle Donald Trump

Suite aux informations faisant état d’une possible annonce par les Etats-Unis d’Amérique d’une reconnaissance d’Al-Qods comme capitale d’Israël et le transfert de l’Ambassade américaine vers la ville sainte, le Roi Mohammed VI a envoyé une lettre au président américain et eu un entretien téléphonique avec le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.

Dans la lettre envoyée à Donald Trump, le Roi Mohammed VI, en sa qualité de président du Comité Al Qods, a exprimé sa préocupation ainsi que l’inquiétude de la communauté musulmane et arabe suite aux informations relayées par la presse concernant une probable reconnaissance de la Maison Blanche d’Al-Qods comme Capitale d’Israël.

Dans sa lettre à Donald Trump, le Roi Mohammed VI a appelé à ce qu’Al-Qods reste une terre de coexistence et de tolérance. Et qu’en raison des tensions qui secouent la région, il serait opportun de faire revivre le processus de paix et éviter tout ce qui peut l’entraver ou le détruire définitivement.

Le souverain a également exprimé sa réprobation vigoureuse de toute action de nature à compromettre le caractère multi-confessionnel de la Ville Sainte, ou altérer son statut juridique et politique.

Dans son entretien téléphonique avec Mahmoud Abbas, le Roi Mohammed VI, en tant que Souverain du Royaume du Maroc, Amir Al-Mouaminine et Président du Comité Al Qods issu de l’Organisation de la Coopération Islamique, a réitéré la solidarité forte et constante du Royaume avec le Peuple palestinien frère dans la défense de sa cause juste et de ses droits légitimes, notamment concernant le statut d’Al Qods Al-charif.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*