Agence de l’énergie atomique : L’Iran respecte le cadre de l’accord nucléaire de 2015

Au risque de déplaire au président américain, Donald Trump, l’Agence internationale de l’énergie atomique a reconnu que l’Iran respectait les limites imparties par l’accord de 2015 qui encadre ses activités nucléaires en échange d’une levée des sanctions.


Alors que Donald Trump annonçait le 13 octobre dernier qu’il refusait de certifier que l’Iran respectait effectivement le Plan global d’action conjoint, à savoir l’accord sur le nucléaire conclu en juillet 2015, l’AIEA a surpris tout le monde en reconnaissant, ce lundi, que Téhéran respectait ses engagements.

Le président américain avait donné 60 jours au Congrès de son pays pour décider s’il y a lieu de rétablir les sanctions levées dans le cadre de la mise en oeuvre de l’accord de 2015, mais l’annonce de l’agence de l’énergie atomique vient compliquer la donne de Donald Trump qui, sous pression israélienne, avait promis de faire casser l’accord signé il y a deux ans entre l’Iran et six puissances mondiales.

Emmanuel Macron joue son influence sur l’AIEA. Rencontre à l’Elysée le 19 Octobre avec le DG de l’AIEA, Yukiya Amano (AP Photo/Michel Euler)

LE1

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Géopolitique

Allez en Haut de la page