African Lion 2017 : les manœuvres entrent dans la phase opérationnelle

Quelque 1300 militaires des États-Unis, du Canada, de la France, de l’Allemagne, de la Grande-Bretagne, du Mali, de la Mauritanie, du Sénégal, de l’Espagne et de la Tunisie se retrouvent au Maroc pour participer aux manœuvres de African Lion 2017 #AL17.

#AL17 est un exercice militaire polyvalent dirigé par les Forces armées américaines de l’AFRICOM et piloté par le commandement américain central avec le soutien du Corps des marines américains, de la Navy, de l’armée de l’air des États-Unis et des unités des Gardes nationales de l’Utah et du Kentucky.

L’exercice, qui se poursuit jusqu’au 28 avril à Guelmim, Tan-Tan et Sidi Ifni, bénéficie d’un appui de l’ambassade des Etats-Unis au Maroc, du Bureau de la sécurité de Rabat relevant de l’ambassade et de l’Attaché de défense.

Ces manœuvres terrestres, aériennes et amphibies donnent aux participants l’opportunité de bénéficier de formations conjointes et combinées dans les opérations antiémeutes et d’exercices de tir à balles réelles et de mouvements de blindés avec un appui de forces stationnées dans la région ainsi qu’une coopération étroite avec les pays africains et d’autres partenaires de sécurité multinationaux.

«Nous sommes ravis de faire bénéficier nos partenaires marocains de cette expérience, et pour nous également une occasion d’améliorer nos capacités opérationnelles dans un environnement inconnu, mais non hostile », a déclaré le Commandant Léonard dit “Lenny” relevant de la Joint Task Force African Lion #AL17.

TIFNIT, Maroc – Un soldat de l’armée américaine est en formation lors de la cérémonie de lancement de l’exercice African Lion 17, 19 avril 2017. Diverses unités des forces armées américaines mèneront des opérations de formation multilatérale et de stabilité avec des unités des Forces armées royales. Cet exercice multilatéral combiné vise à améliorer l’interopérabilité et la compréhension mutuelle des tactiques, des techniques et des procédures de chaque nation tout en démontrant le lien fort entre les militaires de la nation

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Etats-unis

Allez en Haut de la page