Accompagné du patron de la DGED, Nasser Bourita rencontre Boris Johnson

Les rencontres marathon de Nasser Bourita à New York avec ses homologues étrangers se poursuivent sur un rythme effréné. Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale s’est ainsi entretenu en 24 heures avec quelque dix ministres des Affaires étrangères représentant quatre continents. La dernière rencontre en date a réuni le chef de la diplomatie marocaine avec son homologue britannique, Boris Johnson.

C’est en présence du patron de l’espionnage marocain, Mohamed Yassine Mansouri, que le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita a eu, aujourd’hui une importante réunion avec le secrétaire du Foreign & Commonwealth Office, Boris Johnson.

Le Directeur général de la DGED, qui a également participé à quelques-unes des rencontres précédentes qui ont réuni ces deux jours Nasser Bourita aux ministres des Affaires étrangères du Lesotho, de Libye, de Madagascar, de Lettonie, d’Erythrée, de Jamaïque, de Pologne et d’Espagne, a eu une présence remarquée avec Boris Johnson aux côtés de Bourita. La Grande-Bretagne est membre permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU et principal allié européen des Etats-Unis d’Amérique.

En l’absence de l’ambassadeur Omar Hilale, représentant permanent du royaume aux Nations unies qui, en sa qualité de vice-président de la 72ème session de l’Assemblée générale de l’ONU, présidait dans la salle plénière l’ouverture du débat de haut niveau qui a débuté, les entretiens entre Boris Johnson et sa délégation d’une part et, Nasser Bourita et Mohamed Yassine Mansouri d’autre part, ont porté sur la situation globale internationale, celle de la sécurité dans la région, l’affaire du Sahara et la lutte contre le terrorisme.

LE1

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Diplomatie

Allez en Haut de la page