80% de la jeunesse des pays arabes ne veulent pas de Daech

L’édition 2016 du sondage annuel sur la jeunesse arabe à l’initiative du cabinet ASDA’A Burson-Marsteller, indique un recul de l’influence du groupe Etat Islamique parmi les jeunes de 18 à 24 ans dans le monde arabe.

Près de 80% des jeunes interrogés cette année affirment qu’ils ne soutiendraient pas Daech même si celui-ci devenait moins violent. Il y a un an, seuls 60% des sondés exprimaient ce point de vue, note le Washington Post. Par ailleurs, 76% des sondés estiment aujourd’hui que Daech ne parviendra pas à établir un Etat Islamique dans le monde arabe.

Autres enseignements dans le même sens : 77% se déclarent « inquiets » (dont 50% « très inquiets ») de l’avancée des idées de l’Etat islamique. 50% sont d’avis que le premier danger pour le Moyen-Orient est la montée du groupe djihadiste. Pour 24% des jeunes sondés, c’est le marasme sur le front de l’emploi et des opportunités de travail qui explique essentiellement le ralliement des citoyens à la cause de Daech ; 25% sont très catégoriques et rétorquent que rien à leurs yeux ne justifie qu’on rejoigne l’EI.

D’autres résultats pas moins intéressants

Sunnites et chiites:
La majorité des jeunes interrogés déclarent que les dissensions entre sunnites et chiites se sont aggravées et qu’elles sont une source majeure de tensions dans la région.

Iran
Les jeunes de l’Irak, du Liban et de la Palestine perçoivent l’Iran comme leur meilleur soutien. Pour les jeunes des pays du Golfe, perçoivent les Etats-Unis comme leur meilleur soutien.

Printemps Arabe : grosse désillusion
Ils était 72% en 2012 à penser que le monde arabe était dans une meilleure posture grâce au Printemps arabe, ce chiffre a fondu jusqu’à 36%. Pour 53% des jeunes arabes sondés, la stabilité de nos jours passe avant la démocratisation. N’empêche, 67% déclarent que les leaders du monde arabe devraient se soucier plus des droits de l’homme.

Droits de la femme
70% des jeunes sondés, souhaitent que les leaders du monde arabe améliore les libertés et les droits des femmes dans la région. Les hommes y sont tout aussi favorables (66%) que les femmes (68%).

Consommation de l’information
La jeunesse arabe à l’instar de la tendance mondiale, suit l’actualité sur internet aux dépens des médias traditionnels.

Place to live
Pour la 5e année consécutive, les Emirats Arabes Unis arrivent en tête des pays où les jeunes de la région souhaiteraient vivre (22%), suivis des Etats-Unis (15%).

Echantillion de 3500 jeunes de 16 pays

Cette enquête approfondie, menée auprès de 3500 jeunes femmes et hommes de 16 pays (Bahreïn, Koweït, Qatar, Oman, Etats Arabes Unis, Arabie Saoudite, Jordanie, Irak, Liban, Palestine, Yémen, Algérie, Égypte, Libye, Maroc et Tunisie), témoigne du changement de perception du groupe terroriste deux ans après qu’il a annoncé l’avènement de son «califat» auto-proclamé.

Tags:

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Latest from Géopolitique

Go to Top
%d bloggers like this: